Migrations familiales et usages du droit. Acteurs, normes et régulations de la circulation internationale des familles

Deadline: 15/09/2017

Appel à communication dans le cadre d’un colloque international intitulé « Migrations familiales et usages du droit. Acteurs, normes et régulations de la circulation internationale des familles »
Le colloque se tiendra à Marseille les 22-23 février 2018
Les propositions de communication – en anglais ou en français – sont à envoyées aux organisatrices avant le 15 septembre 2017
 
 
Résumé de l’argumentaire Ces dernières décennies, les migrations internationales ont considérablement influencé les manières de faire famille. Des individus migrent pour rejoindre leur conjoint ou leur famille ; certains doivent jongler entre le droit de leur pays d’origine et celui de leur pays de résidence pour divorcer ; d’autres encore donnent naissance à un enfant dans un pays où ils n’ont pas le droit de séjourner. Des mineurs sont adoptés ou recueillis légalement, d’autres sont conçus à l’étranger (GPA, PMA), certains sont forcés ou invités à quitter leur pays. Pour problématiser ces enjeux, nous souhaitons mobiliser ce que plusieurs recherches ont théorisé comme «usages du droit» (Lochak 1989 ; Spire et Weidenfeld 2009 ; Ewick et Silbey 1998). Le droit peut être perçu comme le résultat d’un processus de régulation institutionnelle ou comme une ressource mobilisable par les individus directement concernés, voire par ceux qui les aident et les soutiennent pour s’en sortir. Quatre dimensions – non exclusives – des usages du droit pourront être développées en contexte de migrations familiales : les usages individuels (1) ; militants et collectifs (2) ; institutionnels (3)  diplomatiques et politiques (4).

Consulter l'appel à communication (pdf)

Made by Rekall Design